Au royaume de ma Megalo ... Je suis le Roi ...

http://absurdumplace.zeblog.com/

Calendrier

« Octobre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Absurdum

Absurdum I can hear Voices ... And they don't like You ...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

POMPIER d'un jour ....

Par Absurdum :: 15/04/2011 à 12:59 :: Général

    Lorsque midi sonne, que l'estomac se creuse, la pause méridienne se fait nécessairement salutaire ... L'empressement est grand: c'est à peine si l'on parvient a réfréner cette irrépressible envie de courir pour sortir ... et je ne déroge pas à la règle ambiante !

    Histoire de gratter un peu plus de temps à l'administration, un p'tit pipi avant d'aller badger deux fois à une minute d'intervalle afin de n'être décompté que des 45 minutes forfaitaires (... il y a pire : j'en connais une qui s'arrête en double file pour aller badger son arrivée avant de regrimper dans sa poubelle pour aller se garer au parking 500 mètres plus loin ... «  oh mais dis! C'est rien comme économie de temps deux fois un quart d'heure par jour ! » Claironne-t-elle ..., ), et c'est parti pour une ballade d'une heure minimum ...

    Sauf que voilà ... en sortant par la petite porte de derrière de mon nouveau travail, on tombe sur un arrêt de bus (dont le bruit du moteur (du bus , pas de l'arrêt indispose tellement une administrative du cru et du bas de l'échelle qu'elle avait convoqué un représentant du réseau local dans le but de le faire déplacer ...(l'arret , pas le représentant ...) et sa poubelle qui ce jour là dégageait une fumée dense et très très très nauséabonde.


    Pas un de mes andouilles de concitoyens présents n'a eu ce jour là, l'idée de faire un pas de coté pour éviter la fumaison ... sans doute par peur que le prochain bus de s'arrête pas ...

    Plus grave encore, tandis que j'accourais muni d'une poubelle de bureau remplie à la va vite au robinet, un idiot, porteur de l'uniforme jaune et marine de la Poste, qui, non content de s'intoxiquer en restant dans le nuage de fumée, s'apprêtait à jeter son fucking mouchoir en papier dans le brasier,m'accorda un des plus vides regards qu'il m'ait été donné de rencontrer... et ce n'est pas peu dire : je donne, chaque soir, quelques petites boulettes de substance nutritive à trois poissons, et croyez moi, il y a plus 'intelligence dans leurs yeux que dans ceux de ce facteur là ! ( C'est a se demander qui est responsable du recrutement ... ).



    En résumé, malgré l'inertie ambiante et du plus profond de mon anonymat, j'ai sauvé le monde malgré lui: l'incendie ne s'est pas propagé au palais, le mobilier urbain est intact, mes concitoyens ont pris leur bus et s'en sont allés vers leurs occupations sans sourciller quant au postier, s'il bouge avec la poste , il ne change pas ... et le monde s'en fout ...


La bourgeoise et le vélo-électrique ...

Par Absurdum :: 31/03/2011 à 12:06 :: Général


Bonjour Public ! ... (j'ai piqué cette intro à mon pote intermittent du spectacle ... et un petit peu remanié aussi pour coller a la situation ... ça claque hein !! )


      C'est a genoux que je t'implore, Ô toi mon Public (probablement réduit à peau de chagrin ... ) , sois indulgent !!! Je fais ici une tentative de come-back ... Je me sais un peu rouillé du verbe, un peu émoussé de la vacherie, un peu mou du sarcasme ... alors, encense moi, j'en ai besoin !! Et tant qu'à faire, considère cela comme un Ordre ... c'en est fin du relâchement ! Je reprends les choses en main !!! ça va saigner !!

Et ça commence bien !!

De bon matin, sur le chemin de mon nouveau travail que j'ai depuis un mois à peine ( et que je regrette déjà d'avoir ... mais je vous en parlerai une autre fois ... il y a tant à raconter !) , tandis que j'attendais patiemment sur la file (avec un seul L ... j'ai pas envie de me faire choper par les coucougnettes en rentrant à la maison !!!) de gauche que le feu passe au vert pour écraser l'accélérateur de mon suppositoire à camion de façon à laisser sur place ce gros abruti de chauffeur de bus qui prenait toute la place et qui se serait, à coup sûr, fait un malin plaisir de me niquer l'accès au rond point si je lui en avais laissé l'occasion, surgit depuis mon angle mort de gauche ( donc sur une file qui n'existe a priori pas ) une bourgeoise juchée sur un vélo électrique qui vient pile poil arrêter son canasson devant moi, me privant du même coup de mon départ canon prémédité. J'enrage !! je fulmine ! ... Mais me contiens ... et me contente de lui signifier fermement mais très poliment (notez le vouvoiement !)


-«  Vous pourriez tout de même vous ranger sur la droite !!! » l en lui désignant la partie dégagée de la chaussée devant le bus (...niark niark niark ... serait il possible de faire d'une pierre deux coups ... ? )


« - Ta gueule me répondit-elle !


-Pardon ? M'étonnais-je


-Ta gueule ! Répéta-t-elle »


Mon sang n'a fait qu'un tour ... en plus d'être paresseuse, cette grosse vache est vulgaire dès le matin !!! voilà qui promet pour le reste de ma journée !


« -Hey Ho ! Restez polie ! »


Je crois bien que j'ai ensuite légèrement manqué de correction ... « Pouffiasse » ai-je hurlé en la dépassant ...


Elle et moi aurions pu en rester là... et j'aurais peut etre fini par penser que tout était de ma faute et que j'avais mérité son couroux ... Mais c'est sans compter sans la détermination de certaines connes qui, imbues de leur connerie insistent lourdement ... des fois que je puisse avoir l'idée de passer l'éponge sur leur bêtise crasse : deux feux rouges plus tard, alors que je fulminais pour cause de tramway en construction, cette même truie violette, juchée sur son vélo à bonne conscience citoyenne, me dépasse avec fierté (comme si elle y était pour quelque chose ... cette cruche !) en agitant son majeur ostensiblement à mon intention, avant d'aller faire chier le premier de la file en s'arrêtant comme précédemment , pile poil sous ses roues ...

Je n'ai pas eu le temps de lu proposer d'aller jusqu'au bout de sa proposition ... c'est bien dommage ... je pense que nous aurions pu rire un peu ...





Ils m'entrainent au bout de la Nuit ...

Par Absurdum :: 29/07/2009 à 16:09 :: Général

Cher lecteur,

 
      En débarquant aujourd’hui à l’improviste, j’ai bien conscience que la probabilité que tu sois resté dans l’état ou je t’avais laissé est proche du zéro absolu (pour les ceusses qui auraient oublié le Zéro Absolu est situé 273,15 marches en dessous du rez de Chaussée de votre Immeuble). Je ne m’attends donc pas à ce que tu acclames mon retour du jour avec force de cotillons, confettis, feu d’artifice et congratulations, même si une salve de Hourras eut été … plaisante.

      Je ne m’attends pas non plus a ce que tes habitudes aient perduré… voici belle lurette que tu ne passes sans doute plus par ici te repaître de mes inepties. Au mieux un ou deux fils RSS sauront ils réveiller ton intérêt  … Au pire, me revoilà à pied d’œuvre, comme aux premiers jours de ce blog (désolé maman … pour tous les titres sulfureux à venir ), sans lecteur : même mon boulet attitré semble s’être lassé de mon mutisme … mais ça n’est pas un mal ! bine au contraire !

 

      Ceci étant dit, j’ai quand même une bonne nouvelle : Je n’ai pas oublié (non je n’ai pas oubliééééé …) ton anniversaire !

 

      A voir la façon dont tu me regardes en ce moment j’ai bien l’impression qu’en revanche, tu as, en ce qui te concerne, totalement zappé la chose ! Et pourtant… l’événement était de taille !  Fais donc un petit effort !

 

Il y a six mois … c’était le 29 Janvier … Je … Je … Je t’abandonnais ….  Pour …. UNE FILLE   … ?!

 

Tu vois que tu t’en souviens ! …

 

Je sais … j’avais promis fidélité à mon célibat … Et j’ai craqué …

 

Je t’entends d’ici : " tu as changé...! "  peut être même ricanes-tu sous cape de mon revirement en refusant de saluer l’exploit, qui fut pourtant le mien (et hop … un auto-compliment pas cher !) : conserver le cap pendant si longtemps est une gageure !

 

alors … Oui, j’ai changé …

 

     mais … A mon corps défendant :

 
…j’ai de plus en plus de cheveux blancs ( a tel point qu’on se contentera bientôt de compter les derniers bruns) et le sommet de mon crâne n’est plus peuplé par de rares résistants.

… j’y vois de moins en moins bien  de prês et mes bras seront bientôt trop courts pour que je puisse lire sans binocles.

… j’ai de plus en plus de difficulté a me remettre de l’anodine cuite du Samedi soir (ainsi que des excès de tous genres ... ou presque ...).

… j’ai de plus en plus envie d’une petite voiture de sport.

… et j’approche (c’est horrible) de la quarantaine ! (snif !)

 

    Et pour parfaire le tableau j’ai le démon de Midi avec deux ans d’avance : je me sens pousser des ailes avec une jeune et jolie jeune fille  

 

    Alors plutôt que de me condamner … souhaite moi bonne chance … Et qui sait … peut être trouverai je en cette nouvelle expérience, matière à écrire …




Mutations de Merde ......

Par Absurdum :: 06/07/2009 à 11:20 :: Général


Il va encore falloir supporter ce Bled de Merde pendant un temps indéterminé ....

Je change de service (enfin pas tout de suite non plus ... )... et n'aurai bientot plus a supporter l'insupportable orgueil du travailleur social syndicaliste ....

c'est peut etre quitter un mal pour un pis ... on verra bien ...

Putain que ça va etre long !

L’emmerdeur … ou la rançon du succès.

Par Absurdum :: 18/02/2009 à 11:46 :: Général

            Je ne vais pas nier les évidences, n’en déplaise a mon sublimissime Ego : je n’avais pas ouvert ce blog pour être lu par d’autres que mon entourage proche, à savoir mes frangines, ma très chère mère et quelques amis (ne vous réjouissez pas vous qui suivez mes crétineries depuis le début ! il s’agit d’un terme générique … pas d’une déclaration en bonne et due forme !) à qui mes conneries étaient susceptibles de manquer de temps en temps, au beau milieu de la nuit. J’espérais juste éviter ainsi d’avoir à leur écrire de trop nombreux et trop répétitifs mails pour à pallier aux affres de la privation et de l’éloignement.

 

De fil en aiguille (  petite pub subliminale ), par le jeu des connaissances,des liens entre blogs ou parfois même des titres plus ou moins orientés cul (désolé maman) de certains de mes billets, mon lectorat s’est un peu étoffé. Calmons nous : je ne suis pas non plus devenu une star du net ! mes élucubrations ne sont pas suffisamment fédératrices ou sont au contraire bien trop terre a terre … c’est à voir .Toujours est il que j’ai désormais un lecteur boulet attitré, rien qu’à moi !

 

 Je vous laisse imaginer le retentissement que cela a eu sur mon Ego !

 

Le Môssieur, gageons qu’il s’agisse en effet d’un Môssieur (une femme ne saurait, à mon sens, faire preuve d’autant de médiocrité avec autant de constance (j’assume ce préjugé sexiste !)), semble s’être épris de moi et réclame par son comportement provocateur un peu de mon attention. Alors voilà : Môssieur Tum’Soul… c’est bon, je t’ai entendu, je sais que tu existes, et je reconnais ton existence : je t’accorde le droit de cité … mais par pitié, si tu veux obtenir un peu de considération, il va quand même falloir que tu envisages de modifier ton comportement  sur quelques petits points :

 

Primo (rien à voir avec la tuberculose), il serait heureux que tu tires les enseignements de la mésaventure de la Grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le Bœuf d'un certain Jean de La Fontaine (je ne boirai pas de ton eau) :

 

« Une grenouille vit un Boeuf.
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? Dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point." La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages. »

 

En résumé (et crois bien que je suis désolé d’en arriver là), tu n’as, malheureusement pour toi, pas l’envergure pour rivaliser avec mon Ego (et surtout pas sur mon terrain !) : ta personnalité brouillonne étouffe tes prétentions à la perfection, tu t’égares dans le paradoxe … c’est bien dommage !! On aurait pu faire quelque chose de toi !!

 

Secundo, (qui signifie deuxièmement … je suis désolé de te froisser, mais ton niveau orthographique laisse a penser que tu as quelques lacunes, alors je préfère prendre le risque d’être un peu trop didactique plutôt que de jouer de malchance en tombant pile poil sur l’une ou l’autre de tes déficiences), je crois qu’il serait souhaitable que tu abandonnes définitivement le champ lexical bas de gamme que tu semble affectionner : il ne te grandit pas bien au contraire. Il peut te sembler étrange que je t’enjoigne à abandonner la seule qualité qu’on pourrait à la limite te reconnaître, à savoir une certaine forme de constance dans la médiocrité tant du point de vue du langage que de ton attitude générale vis-à-vis d’autrui ; mais crois moi, à moins que cela n’aille à l’encontre de l’éducation que tu as reçue, si tant est que tu aies un jour été éduqué (et rien n’est moins sûr) il est assez peu probable que tu parviennes a te faire entendre si tu continues a invectiver tout le monde de la sorte : « ta gueule le moche, tu pues du cul », « ton nom sent la merde ». J’avoue que tu m’as fait sourire … de consternation, certes … mais tu m’as tout de même fait sourire comme on sourit du comportement d’un enfant de 4 ans qui ‘fait l’intéressant’, sauf que voilà … ce qu’on peut accepter d’un gnome de 4 piges, on est rarement enclin à le tolérer chez un adulte (si d’aventure j’ai préjugé à tort de ta majorité, je te prie de bien vouloir quitter les lieux au plus vite et de retourner au bac a sable t’amuser a tirer sur les couettes des filles ).

Je ne me fais pas grande illusion quant à ta capacité à te remettre en question et suis à peu près certain de pisser dans un violon … Puisses-tu me donner tort !

 

Pour finir, je passerai rapidement sur tes promesses quant à nos éventuels ébats (je ne voudrais pas trop idéaliser les choses non plus … on est souvent déçu !) : je ne mange pas de ce pain là et insister s’apparenterait, a minima, à du harcèlement de ta part… en ce qui me concerne, si je devais m’en plaindre auprès des autorités compétentes, j’opterais pour ce libellé :  « menaces de rapports sexuels non consentis »… après c’est toi qui vois, si tu tiens a te griller définitivement tu connais la procédure … c’est ton choix …

 

A bientôt donc… ou pas

(J’avoue que je préférerais « PAS »)

 

 

 

Esprit criminel …

Par Absurdum :: 04/02/2009 à 10:23 :: Général
Ou pourquoi les seuls esprits névrotiques déviants sont habiles à traquer les déviants névrosés hors la loi.

        Vendredi matin, sept heures quarante cinq, je viens a peine de m’asseoir à mon bureau pour lire mon courrier du matin (je remarque d’ailleurs que vous m’abandonnez un peu ces derniers temps !!!) et consulter quelques sites qui s’incrémentent quotidiennement de choses tellement futiles, mais tellement indispensables ! (ici , , ou ailleurs , ou là , ou encore ici  ). Je surfe sans prêter attention a ce qui défile, j’ai un peu la tête ailleurs … La chaleur quasi tropicale qui règne dans mon placard, enjoint à l’indolence … il fait encore nuit … quelques bribes de rêves me reviennent  et se mélangent aux souvenirs de la veille … ( ;oD  )

         Un opportun est malheureusement venu troubler cette quiétude matinale ; il est entré dans mon bureau avec un air coupable affiché tant par ses attitudes corporelles que par ses mimiques. A bien y réfléchir, il avait déjà l’air coupable en toquant à ma porte …

 
-« Bonjour, tu vas bien ? me demande-t-il, j’ai une question un truc a te demander … »

 
        J’ai commencé par dire NON, par principe, sans en savoir plus … juste pour donner un peu de corps à mon personnage de mec ‘spécial’ (si je n’en rajoute pas un peu de temps en temps, j’en vois quelques uns qui vont s’empresser d’essayer de faire « ami-ami », et j’ai pas envie qu’on m’emmerde moi ! C’est Moi qui choisis qui s’approche ! ), avant d’en rire et de l’enjoindre à poursuivre :

 
-« Je t’écoute … 

- ben voilà, est ce que ta ligne de téléphone est surveillée ? (je venais de lui dire "je t'écoute" et il me demande si je suis sur écoute ... il écoute un peu ce qu'on lui dit ? ) j’ai une personne à contacter … ça ne prendra pas longtemps …elle est en Italie»

 
            Il avait un air de coupable qui vient de se faire prendre à préméditer une bêtise … et ses explications un peu confuses à propos de cette personne, du fait qu’il ne parle pas la langue, ont poussé mon esprit névrotique et déviant vers a seule conclusion possible : ce type était en train d’essayer de me dire qu’il voulait appeler sa maîtresse en Italie’
« Le bonheur c’est simple comme un coup de fil … » et je ne me suis pas senti le courage (ni le droit … ) de lui refuser (houlalalala … voilà que je deviens gentil avec les gens moi !!! ..  berk !!! )  d'entrer en contact (en fut ce que téléphonique) avec sa Bellucci à lui (et n'y voyez aucune solidarité masculine : cette femme là n'est pas mon type du tout ! c'est juste qu'il me fallait une personnalité connue ... la Cardinale etant passée de mode, et la Lear étant un homme ... il ne me restait que celle -ci ...).


-« Ok, il n’y a pas de problème ! tu peux appeler … »

 
Et il a continué ses explications :

 
-« C’est qu’avec ma femme (ça y est ! je vais tout savoir ! pourquoi ça tombe sur moi ? ) on construit ( c’est bien le moment d’aller voir ailleurs tiens !!), et  j’ai commandé un escalier en Italie a moitié prix mais on a toujours pas été livré et comme on déménage dans un mois, ça serait bien qu’on puisse monter à l’étage ! »

 
        A cet instant là … je me suis senti un peu seul au monde … j’ai soudainement pris conscience de l’étendue du vide sidéral qui me sépare du monde des gens ‘normaux’ …

 

Je crois qu’il devient urgent que je me soigne !! nous ne sommes pas passés loin de l'erreur judiciaire !


 

 

 

 

Il neige !!!

Par Absurdum :: 03/02/2009 à 10:26 :: Général
   

 Il neige a Brest !!! Et je rate ça !!


            Cela se produit tous les 20 ans (et encore... ) et je n'y suis pas ... cela ressemble a une bonne dose de loose quand même !

Je devrais mal le prendre (enfin c'est ce que je prétends depuis deux ans et demi )...

            Je devrais pester, tempêter de n’être pas sur place pour pouvoir réaliser de ces clichés qui pètent tant le contraste des architectures d’après guerre sur le blanc immaculé révèle et sublime la ville.

 

Je devrais …

 

            Mais, non, rien ...même pas un début de froissage d’humeur … cela va quand même finir par me filer le bourdon : mon indifférence m’inquiète … je crains de m’être résigné a mon sort de Navrais ...

 

            J’entends d’ici les deux ou trois petits rigolos qui ont accès à mon « livre des visages », se gargariser de mes derniers propos, y trouvant matière à alimenter leurs théories conspirationistes à propos de la disparition de mon statut de célibataire, de mes ‘déclarations parfumées’ …

 

Mais quel vilain calculateur je fais ! Voilà que j’en rajoute pour faire monter le Buzz (ce qui flatte bien sur mon énormissime Ego névrotique) … sans grande considération pour les nerfs de ma petite maman, qui, dimanche dernier, était déjà prête à publier les bans et à remuer ciel et terre pour  trouver le seul curé qui accepterait de bénir l’union d’un mécréant comme moi … trop contente qu’elle était d’avoir enfin casé l’incasable …

 

Mais qui donc voudrait d’un futur SDF ?

 

Car, ça c’est la suite de ma loose du début de ce billet : ma propriétaire vend…je suis donc viré si je n’achète pas mon palace … adieu la belle vue, le standing …

 

Mais même pas mal ! (et  même pas peur !)

 

Alien que pourra ! (Alien .. ; c’est pas un nom de parfum ça ?)

 






Les Autres ...

Par Absurdum :: 20/01/2009 à 14:20 :: Général

            Dans la vraie vie, c'est-à-dire lorsque tu es obligé de supporter ton prochain (qui porte bien son nom parce qu’il est assez souvent le suivant sur la liste de ceux qui méritent des baffes), il faut malheureusement  s’astreindre à composer et à supporter les petites manies que ces abrutis t’imposent sans vergogne…

 

            Dans mon entourage proche (qui ne regroupe que des gens dont les défauts m’indiffèrent)… les quelques olibrius que je fréquente en ont parfois de bien rigolotes: affubler, par exemple, certaines de leurs possessions de surnoms plus ou moins ridicules :

Ma sœur, par exemple, avait infligé à sa première  Twingo le doux sobriquet de « PUCINETTE » (qu’elle aurait tout aussi bien pu appeler Jeanne tant elle eut une fin aussi calorifère que la pucelle rouennaise), à son ficus celui de LEON.

 Je connais par ailleurs quelques GPS baptisés JOSIANE, BOB, CHARLOTTE, au moins un PC qui décline son Prénom BARNABE en BARNABOX et sans doute autant de BARNATRUCMUCH ou BARNAMACHIN pour chacun de ses périphériques ; le mien, quant à lui, a renommé  ses partitions en suivant la liste des REPLICANTS d’un certain film : ROY, LEON, PRISS, ZORA, DECKERD et RACHEL.

 Ma très chère mère, quant à elle (je sais qu’elle vous manquait !), a pour lubie de ranger les couverts dans le tiroir prévu à cet effet, d’une étrange façon : les couteaux sont entassés sans aucune distinction de genre dans le compartiment habituellement dévolu aux petites cuillères : Cela induit, bien sûr, que les petites cuillères jouxtent leurs aînées ainsi que leurs lointaines cousines fourchettes.  L’affaire n’est qu’anecdotique et sans conséquences … croyait on !     Mais à 5 heures du matin, au retour d’une épopée nocturne qui a eu raison des dernières idées claires de la semaine, la dure réalité des choses éclate : il est assez improbable de parvenir à trancher le gruyère à la petite cuillère ! Grand moment de solitude ! Je me sens seul, très seul ! Merci Maman !

 

            Au-delà de mon entourage proche il est un monde que j’affronte chaque jour : l’Enfer. Il est le monde des Autres. En y entrant ‘j’abandonne toute espérance’, et me résigne…

J’ai beau me préparer à l’indicible … a chaque fois je craque et je m’énerve !

C’est rarement l’objet principal de la visite, mais il se trouve qu’on y passe parfois chez les autres (et il y a des fois ou l’on ne devrait pas !) : au petit coin le quidam a de bien étranges coutumes : il stoke quasi systématiquement (des que les infrastructures le lui permettent) les rouleaux de Papier Hygiénique hors de portée, de préférence dans un placard en hauteur au dessus de la cuvette de sorte que, les pieds entravés par un pantalon tombé bien bas, on ait, à force de contorsions disgracieuses pour effectuer un 180° en évitant le porte journaux, un maximum de difficultés à se saisir du salvateur rouleau logé tout au fond derrière les produits d’entretien. On vous dira, à raison, qu’il faut bien les ranger quelque part, et que laisser des rouleaux de PQ visibles c’est moche !

Observez comment l’argument ne tient plus lorsque vous l’érigez comme objection à la présence de gilets jaune-fluo affreux sur les sièges de la non moins vilaine voiture de beauf (note aux mauvaises langues : je pèse mes mots : je pilote  la même caisse que Jean-Claude Convenant !)… La mission de prévention est alors amplement remplie : je ne prend aucun risque, j’élargis ma trajectoire et évite soigneusement le propriétaire du véhicule… le drame est évité !(... pour un temps !)

L’agacement naît parfois de petites choses…mais ce sont surtout les causes de ces petites choses qui agacent… Comment puis-je expliquer, autrement que par l’existence d’un gigantesque poil dans la main, qu’on laisse une rame de feuillets A4 agonisante, éventrée, béante, sur un coin de bureau plutôt que de l’achever en finissant le  remplissage du photocopieur qui criait famine ?

 
            Et puis il y a l’agacement sorti de nulle part, l’agacement qui concurrence l’Amour dans ses dénégations de la Raison, l’agacement qui fait que je ne supporte pas qu’on puisse entamer (et consommer)  la plaquette de beurre (demi-sel ! s’il vous plait !) dans le sens longitudinal… J’ai beau chercher … je ne trouve pas de véritable bonne raison de râler … et pourtant …

 

Ca m’agace !!!!

 

Fallait pas dire "fontaine" ...

Par Absurdum :: 14/01/2009 à 15:17 :: Général

Avec le temps va tout s’en va …le temps d’avant se fait la malle… et mes pires réticences finissent par fléchir…

 

            Il y a encore quelques semaines j’aurais explosé de rire à la face de celui (ou celle … mon arrogance n’est pas sexiste !) qui aurait osé m’affirmer que je céderai bientôt aux pressions communautaristes d’internet. A l’horizon point de ‘Myspace’, pas plus de ‘Facebook’, encore moins de profil pour ‘Messenger’ et consorts : ces « 3615 code j’existe » du moment ne m’attirent pas, je n’ai vraiment de tendance exhibitionniste, je préfère l’ombre à la lumière …et pourtant je vous saoule ici assez relièrent à coup d’élucubrations  superfétatoires plus ou moins bien senties. Je mériterais presque que l’on me colle le nez dans ma vilaine contradiction, pour que cela cesse ! Mais je vous sais gré de m’être miséricordieux de toutes mes discordances tant elles ravissent vos indiscrets appétits.

 Tout au plus puis-je vous confesser un légère tendance au voyeurisme qui m’a de temps en temps poussé à écumer quelques profils de « Copain d’Avant » afin de voir ce qu’il ou elle (surtout elle …) avait bien pu devenir. Comme une palangre, un filet, j’avais a mon tour succinctement rempli un profil … des fois que, on ne sait jamais, par le plus grand des hasards, après 20 ans d’errements sentimentaux, mon ‘amoureuse’ de quatrième prenne conscience de l’évidence : j’étais l’homme de sa vie ! (En espérant, bien sur, que ce revirement ne soit pas imputable à une inexorable détérioration de tout ce qui avait fait son charme …. Il y a tout de même des probabilités qu’on ne peut pas négliger !)

 

            Finalement, dans un contexte de conjoncture défavorable (Le Havre, les travailleurs sociaux , la CGT (ben oui quand même !) …), lorsqu’une charmante demoiselle à l’enjôleur sourire a toqué à la porte de ma messagerie de Copain d’Avant pour me dire :’faisons connaissance !’, j’ai craqué … (en même temps je n’ai jamais su (voulu ?) résister à une jolie fille ... (en l'occurence, en en déduisant qu'elle est jolie, vous seriez en dessous de la vérité ... mais chuuut  ! si elle apprend que je vous ai dit ca elle me tue! ))

Aussi sec je révise mon profil, je change ma photo et en choisis une qui ne fasse pas fuir ma fameuse amoureuse de quatrième qui s’appelait Morgane K. (je lâche son nom … des fois que … ! L’année dernière j’avais évoqué mon pote Michel B.  ici et ‘Copain d’Avant’ me l’a ramené … alors …et puis ce procédé n’est,  finalement, pas beaucoup plus saugrenu que lorsque mon cousin joue au sourcier pour trouver sa fosse sceptique. Si lui y arrive … pourquoi pas moi ?).

En attendant c’est donc mon Michel qui m’est apparu ! Je vous passe les retrouvailles : ce sont des instants qui nous appartiennent. (Ben oui ! et tant pis pour les ragots !)

Stimulé par ces retrouvailles, j’ai écumé le net et recherché tous les vieux copains que j’avais perdus de vue : Arnaud et Marielle, David, Fred et Brigitte …  Même DUDU !

Dans le même temps j’ai aussi collé ma pomme sur Facebook… après tout une fois lancé !

Du coup j’ai plein d’amis !!!

Enfin bon … Tout ça pour vous annoncer que :

 

Tant qu’à faire, a peine rentré de vacances, j’ai signé chez SFR.  Internet me voilà …

(ouaip… enfin …. Quand j’aurai vu un technicien FT venir installer la ligne ! )






Consternant !

Par Absurdum :: 22/12/2008 à 11:14 :: Général

Vendredi 19 Décembre.

Aujourd’hui, le vaguemestre m’a apporté une perle syndicale.

              Je vous la retranscris fidèlement pour que vous puissiez apprécier l’ampleur du désastre auquel je suis confronté quotidiennement.

 

 

 

‘emplacement d’un

gros logo rouge’

Amiens,le 15 12 2008-12-19

 

XXX    XXXX

Secrétaire régionale de

‘nom d’une confédération syndicale’

UR de LILLE

Adresse

Code postal + ville

 

 

                        Le bureau régional de l’ ‘nom de la confédération syndicale’ de LILLE tient à vous offrir cette agenda

                Et vous souhaitent un joyeux noël et vous présentent leurs vœux les plus toniques.

 

PS : si vous pouviez vendre le carnet de souscription pour notre prochain congres et me retourner les souches merci d’avance.

 

 

Le bureau Régional de l’ ‘nom de la confédération syndicale’ de LILLE

 


 

      Je n’ai pas souligné les fautes d’orthographe, pas plus que les incongruités grammaticales : certaines des miennes échappant a mes relectures et au correcteur orthographique, je ne saurais reprocher à autrui d’être moins doué que moi en la matière. Mais, sincèrement, de vous à moi, si moi qui n’ai jamais eu que des bulles en orthographe (sauf une fois mais je n’avais pas fait exprès) suis capable de repérer les énormités disséminées dans cette missive, c’est qu’il y a un sérieux problème non ?

J’ose à peine espérer qu’ils ne se sont pas mis à plusieurs pour pondre ce chef d’œuvre !

      Passons … sur le genre des noms, sur les vœux « toniques » : on flirte avec le pathétique, le bas de gamme : l’archétype du « commun ».


     En revanche je ne saurai ignorer l’énormité du Post-Scriptum : On m’expédie une liasse de ticket de Tombola sans même une note explicative du pourquoi du comment il faudrait qu’avec mon plus grand sourire j’aille toquer à la porte de mes voisins faire concurrence à Brenda (qui soit dit en passant a bien raison) ou Dédé. On m’enjoint en sus de renvoyer les souches en me remerciant tout de même (c’est vrai quoi ! des fois que je m’offusque …).

     Sauf que voilà : en admettant que je me mette une plume dans le cul pour faire le tour du quartier et que je vende par miracle, eu égard à la pitié qu’inspirerait cette décoration anale, la totalité des dix souscriptions dont j’ai la charge, que devrais-je faire de l’argent ainsi récolté ? 
     Le joindre aux souches ? m’en servir pour payer ma cotisation de l’année ? Aller au PMU du coin me tarter la gueule au Picon-Bière à la santé de la confédération  et s’il en reste un peu payer une tournée générale ?

 

Ras la couenne du nivellement par la base … j’vais finir par exploser !

Copyright © Au royaume de ma Megalo ... Je suis le Roi ... - Blog créé avec ZeBlog